Happywhale est un programme de science participative, invitant toute personne intéressée par la connaissance et la conservation des cétacés à partager leurs photos, afin d’identifier les individus et ainsi mieux connaître la biologie de ces animaux marins.

Les cétacés

Le monde des mammifères marins comprend les pinnipèdes (phoques et lions de mer/otaries), la loutre de mer, l’ours polaire, les siréniens (dugongs et lamantins) et les cétacés. Ce taxon comprend certaines des plus grandes espèces animales (mais pas que), dont la baleine bleue, qui dans l’état actuel des connaissances serait la plus grande espèce vivant et ayant vécu sur Terre. Les cétacés regroupent notamment les baleines, le cachalot, l’orque épaulard, les dauphins, les marsouins, le bélouga, le narval, etc…

Les cétacés comptent selon les sources, entre 86 et 89 espèces, divisées par la communauté scientifique en deux sous-ordres : les mysticètes (ou cétacés à fanons) et les odontocètes (ou cétacés à dents).

Des motifs et marques en guise d’identité

Tout comme les humains, les cétacés sont uniques et reconnaissables. Les individus peuvent être identifiés par leur pigmentation, leurs cicatrices et/ou la forme de leurs nageoires. Ces motifs et marques distinctives permettent de suivre de manière non intrusives les mouvements et l’histoire des cétacés au fil du temps.

Le cas de la baleine à bosse

Les baleines à bosse sont facilement identifiables grâce aux marques situées sur la partie inférieure de leur nageoire caudale. Partie souvent visible lorsque l’animal plonge après avoir fait surface. Chaque queue de baleine à bosse a une forme et une pigmentation uniques, telle une empreinte digitale humaine. Certaines nageoires caudales apparaissent très blanches, d’autres noires ou foncées, d’autres encore présentent un mélange presque égal de noir et de blanc.

Le dos de la baleine grise

Lorsque la baleine grise plonge, elle sort sa nageoire caudale plus rarement que la baleine à bosse. En revanche son dos est fréquemment visible. C’est pourquoi il est préférable pour cette espèce, de prendre des images du dos de profil.

Chez l’orque épaulard

Dans le cas de l’orque épaulard, l’identification d’un individu se fera au niveau de la nageoire dorsale. La taille et la forme des nageoires, ainsi que la tache de pigmentation claire sur le dos, peuvent indiquer le sexe, l’âge et le sous-groupe auquel l’animal appartient.

Exemples d’analyse des données

La collecte de photos de baleine à bosse permet d’obtenir des données très intéressantes sur les déplacements de ces animaux. A ce jour, les photos prises lors de croisières expéditions font partie des plus importantes contributions. Nous partageons ci-dessous avec vous deux exemples transmis par Happywhale :

– la carte de gauche montre l’itinéraire de la baleine AHWC-4116 aperçue pour la première fois dans la baie d’Andvord en Antarctique en 2009, puis ré-aperçue en 2016 à 8900 km au large des Tonga ! Il s’agit là de l’une des plus longues migrations connues pour une baleine à bosse !

– la carte de droite présente l’itinéraire de l’individu NA-2705, photographié en mars 1982 au nord de la République dominicaine et aperçue 30 ans plus tard, en aout 2012, en mer de Barents au sud-ouest de la Terre François-Joseph !

Participer

Pour participer à la connaissance des cétacés, il vous suffit de vous inscrire gratuitement sur le site d’Happywhale et d’envoyer vos photographies en suivant la très simple méthodologie expliquée sur le site. Une fois vos images envoyées, l’équipe d’Happywhale va comparer ces dernières avec celles déjà présentes dans leur base de données. Vous serez averti par courriel si un individu que vous avez observé et photographié est déjà connu. Vous pourrez même voir sur une carte interactive les lieux des différentes observations.

Logo d'Happywhale

Références :

  • Gregory S. Paul, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Second Edition, Princeton University Press, 2016
  • Thomas A. Jeffersion and al., Marine Mammals of the World, 1993
  • Institute of Marine Research, Marine Mammals, 2011
  • World Cetacea Database
  • List of cetacean species
  • Happywhale
Mots-clés : , , , , ,
par
1 commentaire
  1. Christiane Monney dit :

    Merci pour cet article très intéressant et félicitations à Agnès et Samuel pour votre site ! Bien amicalement ! Christiane

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *