L’immense albatros hurleur

Ce matin, alors que je me trouvais sur le nouveau navire sur lequel je travaille, je me suis dis que j’allais faire quelques emails tranquillement assis dans la bibliothèque, profitant également d’un passage de Drake particulièrement clément. Soudain, une ombre gigantesque a surgi sur mon écran d’ordinateur alors qu’étais en train de rédiger un texte. Je me suis retourné et là, à quelques mètres, juste derrière le bateau se trouvait le plus grand oiseau volant au monde, l’Albatros hurleur Diomedea exulans. Déjà de loin, cet oiseau semble immense, mais de près, à moins de 30 mètres, c’est une autre affaire ! Imaginez : 3 m d’envergure (jusqu’à 3,50 m pour les plus grands individus), un poids compris entre 8 et 12 kg ! Ces géants des mers passent près des 4/5ème de leur vie en vol, errant d’un océan à un autre, du Pacifique à l’Atlantique en passant par l’Indien, en seulement quelques semaines. Certains individus sont suivis depuis des années par la technique du bagage, dépassant ainsi parfois les 70 ans de longévité ! Les rencontres dans l’océan Austral se suivent mais ne se ressemblent pas, seuls les superlatifs restent les mêmes à défaut de pouvoir en inventer d’autres…

4 réponses
  1. blanchon dit :

    Si ce n’est pas de l’envergure, ça !
    Finalement, c’est simple. Avec un peu d’envergure, on bat un peu moins des ailes, on ne brasse pas de vent, on y laisse moins de plumes et surtout on regarde les choses, les gens et les évènements avec un peu de hauteur. Qu’importe alors si le temps suspend son vol…

  2. Les CP-CE1 dit :

    Bonjour Samuel,

    As-tu bien travaillé ? Nous, nous avons passé de bonnes vacances. Nous avons regardé le calendrier et nous avons vu que tu avais bientôt fini tes voyages. Nous nous disons que tu vas être un peu triste de ne plus voir les manchots mais peut-être content de rentrer chez toi. Et nous, on se dit : tu vas bientôt revenir nous voir ! Chouette ! Chouette ! Comme la chouette harfang de l’hémisphère nord !

    A bientôt !

    Les CP-CE1

  3. Anne dit :

    Je me régale sur ce site, car, comme disent mes proches, je passe la moitié de mon temps en Antarctique …
    Bravo à Samuel (que j’ai croisé au cours d’évènements polaires à Grenoble) pour la qualité de ses photos, de ses textes, et des expériences qu’il nous fait partager.
    Bravo aussi aux CP-CE1 et à leur maîtresse pour l’excellent travail qu’ils effectuent (j’ai visité le site de l’école).
    Merci à tous !
    Anne

  4. borivage 38 dit :

    Bonjour Samuel,

    moi je regardais le calendrier et j’étais persuadé que vous rentriez fin février. Finalement je suis ravi de savoir que vous restez encore un mois pour nous adresser des textes captivants et des photos magnifiques qui nous font tellement rêver.
    Encore merci pour tout ce travail qui nous arrive comme un beau voyage.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *