Astronomicheskaya, en lisière de taïga

Au fond de la baie Astronomicheskaya en péninsule de Koni au Nord de la mer d’Okhotsk, se trouve un petit havre de paix bien à l’abri des regards… La visite de la baie est déjà un régal puisque phoques et oiseaux (pygargue de Steller, harles, arlequins plongeurs, garrots…) y sont bien présents. Mais une visite à terre s’impose également… Lorsqu’on y déambule entre pins nains de Sibérie et mélèzes, on tombe ça et là sur une mésange boréale qui chante, un couple de buses pattues, des traces fraiches d’ours brun et de temps à autre le chant du coucou qui vient rompre le silence. Au sol, de nombreuses fleurs se font remarquer à celui qui prend le temps d’observer : fritillaire du Kamtchatka, baies, bruyère… Certains d’entre nous préfèreront évoluer dans la toundra à la découverte de la flore, alors que d’autre s’enfonceront dans la forêt boréale ou taïga en russe. Cette formation végétale est la plus grande forêt au monde, couvrant 10% de notre planète. Elle est essentiellement constituée de conifères (pins, mélèzes, épicéas), associée à des feuillus dont le bouleau, l’aulne, et le saule. Si vous pénétrez un jour dans la taïga, vous y rencontrerez le silence, associé à ce sentiment troublant que nous sommes bien petit dans tout cela…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *