Prion Island

C’est au nord-ouest de la Géorgie du Sud, dans la Baie des Iles que se situe Prion Island (l’île aux prions en français). Cette petite île d’1 km de long pour 500 m de large et couverte de tussoc et bordée presque exclusivement de falaises. Mais la richesse de cette île provient du fait qu’elle fait partie des rares zones de la Géorgie du Sud, où les rats ne sont pas présents. C’est donc un paradis pour les amoureux de la nature puisqu’y nichent le pétrel à menton blanc, le pétrel plongeur, le pétrel géant sub-antarctique, le prion antarctique, le canard de Géorgie du sud, le manchot papou et l’albatros fuligineux à dos clair. Deux espèces emblématiques sont également nicheuses ici ; le pipit de Géorgie du Sud et l’albatros hurleur. Soixante couples de ce géant des mers, étroitement surveillés et étudiés par les britanniques, nichent sur Prion Island. Un permis est d’ailleurs nécessaire pour accéder à cette île et une fois à terre, il faut emprunter le sentier balisé et n’en sortir en aucun cas afin d’éviter les dommages sur la flore et par conséquent sur les sites de reproduction potentiels des oiseaux. Du point culminant de l’île à 50 m d’altitude, la vue est imprenable sur les montagnes de la Géorgie du Sud, rendant ce petit bijou faunistique tout simplement magique !

1 réponse
  1. anna dit :

    C’était une première pour toi d’aller de ce côté-ci ? Je me souviens de ton article sur l’autre côté et des dégâts causés par l’arrivée des rats avec les bateaux… Quelle merveille cet albatros ! Le pitpit est mignon aussi… mais l’albatros est mythique !

    Merci pour cet aperçu de cette zone protégée ! A bientôt !
    Anna

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *