La Chine en Antarctique

S’il n’est pas facile de trouver des informations sur l’histoire polaire chinoise, on peut cependant préciser que la première mission en Antarctique du pays a eu lieu en 1984. De cette expédition a découlé la construction de la première station de recherche chinoise sur le continent ; la base Great Wall (Grande Muraille) installée en 1985 sur l’Ile du Roi George en péninsule Antarctique (localiser sur une carte). Cette base accueille environ 80 personnes en été et une quarantaine en hiver.

En 1989, la Chine créé son institut de la recherche polaire, qui a pour mission non seulement de mettre à disposition de la communauté scientifique ses infrastructures (bases, navire, matériel…) aussi bien en Arctique qu’en Antarctique, mais également de coordonner la recherche polaire avec les autres nations. La même année, est installée la seconde station de recherche, la base Zhongshan située sur la cote Est de l’Antarctique (localiser sur une carte) à quelques pas de la base russe de Progress.

En 1994, la Chine se donne d’un formidable outil de recherche et de ravitaillement ; le brise-glace Xuelong (Dragon de neiges). Ce navire de 167 mètres de long pour 22 mètres de large, possède à son bord un centre de traitement de données, sept laboratoires (notamment biologie marine, chimie, géologie) d’une surface totale de 200 mètres carrés, un entrepôt d’échantillons et une salle de culture tous deux à basse température.

En 2005, des chercheurs chinois font leur premier voyage au Dôme Argus (Dôme A), le sommet le plus élevé de la calotte glaciaire à 4 093 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ce voyage sera suivi en janvier 2008 par une expédition ayant pour but de préparer l’installation de la troisième base du pays sur ce même dôme. En février 2009, la base Kunlun est officiellement baptisée et opérationnelle.

Le 11 octobre 2009, le Xuelong quitte Shanghai pour un voyage de 182 jours, le plus long dans l’histoire des expéditions antarctiques chinoises avec, à son bord un équipage de 159 membres comprenant des scientifiques, des techniciens et des marins. Cette expédition a parcouru plus de 32 000 miles nautiques, menée à bien 59 missions de recherches et 21 missions logistiques. Le navire est rentré à son port d’attache le 10 avril dernier.

Base chinoise Kunlun en Antarctique

Base chinoise Kunlun en Antarctique

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *