Les îles Heard et McDonald

L'île HeardSe rendre à l’île Heard, c’est ressentir comme une ambiance de bout du monde, la sensation qu’il n’est guère possible d’aller plus loin dans l’immensité de l’océan… C’est à environ 4 000 kms au sud-ouest de l’Australie et à plus de 1 650 kms au nord de l’Antarctique que se trouve l’archipel australien des îles Heard et McDonald. La région de Heard, d’origine volcanique, se compose de plusieurs îlots et de deux îles principales: l’île McDonald (2,45 km2) et l’île Heard (368 km2). Cette dernière est caractérisée par un dôme volcanique actif appelé Big Ben, entièrement recouvert par des glaciers et au centre duquel se trouve le plus haut sommet de tout le territoire australien, le Pic Mawson, culminant à 2 745 m d’altitude et baptisé en l’honneur de l’explorateur australien Douglas Mawson.
Si l’histoire de la découverte de l’archipel des Kerguelen (terre la plus proche, à 465 kms au nord-ouest) commence dans les années 1770, l’existence des îles Heard et McDonald reste inconnue jusqu’au milieu des années 1800. Le capitaine Peter Kemp à bord du navire de chasse aux phoques Magnet a peut-être vu une terre dans cette région en 1833, ainsi que le commandant du Charles Carrol, qui signala une terre au sud des Kerguelen en 1849. La découverte de l’île Heard est cependant attribuée à John Heard, commandant du navire marchand Oriental, à qui il avait été demandé de naviguer plus au sud lors de son voyage entre Boston et Melbourne. L’île Heard est repérée le 25 novembre 1853. Les îles McDonald le seront 2 mois plus tard par le commandant William McDonald à bord du Samarang.
Le 15 février 1855, les premiers chasseurs de phoques débarquent à Heard. Au cours des 3 décennies qui suivent la découverte de l’île, pas moins de 40 navires différents effectueront plus de 104 voyages vers cette île afin de chasser les éléphants de mer pour leur graisse, qui sera ensuite transformée en huile (plus de 100 000 barils d’huile seront produits…). C’est au cours de la saison 1857-1858, que le pic de la chasse fut atteint avec 24 navires fréquentant la zone.
C’est ensuite la science qui prendra la relève de la chasse aux phoques. Au cours des 19ème et 20ème siècles, 5 expéditions scientifiques (dont une dirigée par Douglas Mawson) se rendront à l’île Heard, avant l’installation en 1947 d’une station de recherche australienne permanente, qui sera occupée jusqu’en mars 1955.
Le dôme glaciaire Big Ben est le point de départ de nombreux glaciers, dont le plus grand, le glacier Gotley, avec ses 13 kms de long et une épaisseur moyenne de 60m. La glace couvre l’île Heard à 70%, mais des chiffres datant des années 1950, indiquent une couverture de l’ordre de 80%. Cette réduction de la calotte glacière a également été constatée pour le glacier Cook sur l’île Grande, dans l’archipel des Kerguelen.
A 44 kms à l’Ouest de l’île Heard, l’île McDonald et ses îlots adjacents ne cessent de changer de taille et de forme, en raison de l’activité volcanique. Les rares navires s’aventurant dans la zone ne s’approchent d’ailleurs jamais de ces îles, les fonds marins changeant sans cesse de topographie.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page
Cet article a été publié dans le(s) thème(s) suivant(s): Iles subantarctiques

Publiez un commentaire


un + = 3