Vers l’Antarctique

Le continent antarctique peut se découvrir facilement par la mer. A moins de se lancer dans une expédition à ski de plusieurs semaines, c’est d’ailleurs l’unique moyen de le visiter. En revanche son accès reste très limité, s’effectuant uniquement par l’Australie ou l’Amérique du Sud, au cours de l’été austral de novembre à mars.
- Depuis l’Amérique du Sud :
C’est le voyage le plus classique, proposé par de nombreux voyagistes. D’une durée de 5 à 12 jours, il commence en général de la ville d’Ushuaïa en Argentine. Après 2 jours de mer et une distance de 1 000 km, il est ainsi possible de visiter de nombreux endroits dans les îles Shetland du Sud et en péninsule antarctique. Ce coté-ci de l’Antarctique est très montagneux (jusqu’à 2 800 m d’altitude) et compte de nombreuses baies et chenaux, cernés de glaciers vêlant d’innombrables icebergs. La péninsule compte ainsi parmi les plus beaux sites du continent ! Il y a peu d’espèce animale habitant ce continent, mais les colonies de manchots comptent bien souvent plusieurs milliers d’individus, les phoques sont facilement observables (crabier, de Weddell ou léopard de mer) et les baleines (à bosse) régulières.
Il faut compter de nouveau 2 jours de navigation à l’issu de ce périple, pour regagner Ushuaïa. A noter la variante passant par les îles Malouines et la Géorgie du Sud (voir rubrique Le subantarctique).
☞ Points forts de ce voyage : oiseaux (manchots surtout), phoques, glaces (icebergs et glaciers), et paysages somptueux.
☞ Points faibles : faible biodiversité, sauf pour le voyage passant par la Géorgie du Sud (voir rubrique Le subantarctique)

Acheminement depuis Paris : Paris-Buenos Aires (13h d’avion), Buenos Aires-Ushuaia (4h d’avion)


- Depuis l’Australie :
C’est un voyage long (et donc cher, mais fantastique) de 25 à 30 jours qui vous emmène, après 2 700 km de navigation, en bordure du continent antarctique. Seuls deux voyagistes anglophones proposent ce voyage, avec parfois un groupe francophone à bord accompagné d’un ou plusieurs guides. Il s’agit du voyage le plus reculé qu’il soit possible d’effectuer par bateau, mais aussi le plus riche au niveau de la faune, de la flore et de l’histoire. En effet, sur le trajet vers l’Antarctique, des arrêts aux îles néozélandaises et australiennes de Macquarie, Campbell, Auckland et Snares sont également effectués. Ces îles sont des paradis pour les animaux et les plantes, où tout curieux de nature trouvera son compte (voir rubrique « Le subantarctique »).
Une fois en Antarctique, selon les voyages, différents sites historiques sont visités comme les cabanes de Scott, Shackleton ou encore Mawson et parfois même des bases scientifiques (Dumont d’Urville pour la France et Mac Murdo pour les USA). Enfin, il y a en général beaucoup de banquise ainsi que de gigantesques et spectaculaires icebergs provenant de la plateforme de glace de Ross.

☞ Points forts de ce voyage : oiseaux (manchots, albatros, pétrels), phoques et otaries, glaces (icebergs et banquise), voyage hors du commun bien loin des parcours des autres voyagistes.
☞ Points faibles : beaucoup de temps en mer dans des conditions parfois difficiles, tarif élevé.

Acheminement depuis Paris : Paris-Singapour (13h d’avion), Singapour-Sydney (8h d’avion), Sydney-Hobart (4h d’avion)


- Le demi-tour de l’Antarctique :
Environ tous les 2 à 5 ans, un voyage réalisant un demi-tour complet de l’Antarctique est organisé. Celui-ci part d’Australie (ou d’Amérique du Sud) pour se terminer en Amérique du Sud (ou en Australie). Il s’agit d’un voyage exceptionnel de part sa durée (1 mois en général), la variété de paysages observés (montagnes de la péninsule, plateau glacé de la côte Est), des activités proposées et enfin de la biodiversité qu’il est possible de rencontrer (mammifères marins et oiseaux).

Pour tous renseignements ou pour vous aider à préparer votre voyage, n’hésitez-pas à nous contacter où à consulter notre partenaire Hautes latitudes.
Hautes latitudes, votre conseiller voyage en régions polaires
☞ Pour voir des photos d’Antarctique, rendez-vous dans la photothèque.
PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les commentaires sont fermés !