Les îles Auckland

C’est à 50°S de latitude Sud et séparées par 450 km d’océan de la Nouvelle-Zélande et de plus de 2 000 km de l’Antarctique, que se trouvent les îles Auckland.
L’archipel des îles Auckland est le plus grand composant les îles subantarctiques de la Nouvelle-Zélande vestige de deux volcans érodés, a été découvert en aout 1806 par Abraham Bristow. L’histoire qui suivra sera semblable à celle de toutes les autres iles de ces latitudes ; la chasse aux phoques et otaries, puis aux baleines et enfin des tentatives d’installation humaine. A partir de 1838, différentes expéditions scientifiques posèrent le pied sur ces îles dont celles menées par le français Dumont d’Urville, ou encore celle du britannique James Clark Ross.

Les îles Auckland marquent la limite Sud de la forêt rata de Nouvelle-Zélande. Il s’agit d’une belle forêt composée essentiellement de Metrosideros umbellata et de Stilborcapa polaris (le choux de l’île Macquarie). Il n’y a pas que de la forêt mais également des tapis de fleurs splendides, tels le lys de Ross Bulbinella rossii et la gentiane des Auckland Gentianella cerina. Dans cet univers coloré particulièrement végétalisé, évolue une biodiversité incroyable avec notamment 4 espèces endémiques d’oiseaux dont la rare et aptère sarcelle brune, le cormoran des Auckland, et l’albatros de Gibson. D’autres espèces se font remarquer également comme l’albatros à cape blanche dont les Auckland sont le principal bastion puisque 70 000 à 80 000 couples y nichent. Citons encore le manchot antipode, dont la population mondiale serait seulement de 4 000 couples… Enfin les îles Auckland sont le lieu de vie de trois quarts de la population mondiale de Lion de mer de Nouvelle-Zélande et c’est sur ses plages que 95% des naissances ont lieu. En bref, un passage aux îles Auckland, marquera l’esprit que l’on soit attiré par la botanique, la faune sauvage, les paysages ou les trois…

1 réponse
  1. Duquesne Eric dit :

    Passionné depuis l’enfance par les îles, surtout celles que je risque de ne jamais voir. Merci de ces photos et de ce bel article, sur ces îles presque inconnues…

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ATTENTION : si vous souhaitez pouvoir publier un message, merci de compléter le code anti-spam ci-dessous ! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.