Le chenal Lemaire

C’est tout juste en-dessous du 65ème parallèle de latitude Sud, à une centaine de kilomètres au Nord du cercle polaire antarctique, que se trouve le chenal Lemaire. D’une dizaine de kilomètres de long pour un de large, il sépare la Terre de Graham en péninsule antarctique de l’île Booth. Il a été découvert en 1873-74 par une expédition allemande, puis franchi pour la première fois par l’expédition belge de 1898 dirigée par Adrien de Gerlache. C’est d’ailleurs lui qui nomma ainsi cet étroit chenal en l’honneur de l’explorateur belge Charles Lemaire qui s’est notamment illustré au Congo.

Franchir ce chenal est toujours quelque chose de spectaculaire ! L’entrée est facilement repérable de loin grâce au cap Renard formé de deux pythons rocheux parfaitement verticaux, culminant à 747 m. Naviguer dans cette sorte de canyon de plus en plus étroit, cerné de montagnes de 700 à 1 000 m d’altitude coiffées de glaciers, est particulièrement impressionnant.

2 réponses
  1. Les Chats du Bocage dit :

    Je découvre votre site par l’intermédiaire du blog machiennedevie.com (j’ai cliqué sur votre nom dans un commentaire)

    Je trouve vos photos vraiment très belles !

    Bonne continuation. Amicalement. Dani

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *