Le front polaire

Localisation du front polaireLes premiers explorateurs à la recherche d’un grand continent austral, découvrirent que l’eau et la mer devenaient de plus en plus fraîches au fur et à mesure qu’ils avançaient sur l’océan Austral. Les baleiniers et les phoquiers qui les suivaient dans l’espoir de gagner facilement et rapidement de l’argent, le constatèrent également. Ces voyageurs intrépides remarquèrent aussi que des courants puissants poussaient leurs bateaux vers l’Est à l’endroit où se produisaient le changement de température. Cette zone de transition entre les eaux subtropicales chaudes et les eaux polaires froides fut appelée convergence antarctique. Aujourd’hui, on lui donne le nom de front polaire.
Ce front entoure l’Antarctique entre 40° et 60° de latitude sud. Plus on descend vers le sud, plus la température de l’eau diminue, mais cette diminution se fait par à-coups et non par diminution progressive. Juste avant le front polaire, on rencontre le front subantarctique ; ils jouent tous deux le rôle de frontière entre des zones où les températures, la salinité et la concentration en nutriments sont différentes. En principe, ces zones abritent aussi des espèces animales et végétales distinctes. Pour savoir de quel côté du front ils se trouvaient, les premiers voyageurs se fiaient à l’absence ou à la présence d’espèces particulières. Par exemple, phoques de Weddell, manchots Adélie ou manchot à jugulaire se trouvent entre le front polaire et l’Antarctique. Alors que les gorfous, les albatros et les éléphants de mer par exemple, se reproduisent avant, au niveau du front subantarctique.
En résumé, le front polaire (ou convergence antarctique) est une ligne virtuelle entourant l’Antarctique, où se rencontrent les eaux froides antarctiques et les eaux plus chaudes des régions subantarctiques. Cette zone est aussi repérable par la présence quasi permanente de brouillard.

3 réponses
  1. A. Nonyme dit :

    Bonjour!
    Et merci pour ces articles intéressants!
    J’ai une question concernant l’orientation : comment faisaient les premiers explorateurs pour trouver les pôles sachant qu’ils se repéraient avec une boussole et que les pôles géographiques et magnétiques sont différents? Est-ce qu’ils se dirigeaient uniquement à l’estime?

  2. Samuel dit :

    Bonjour,
    excellentes questions ! Dans plusieurs ouvrages d’exploration, on retrouve l’expression « faire le point ». Cela signifie définir la position à l’aide des étoiles et/ou du soleil. Il y a sans doute d’autres éléments de réponse, mais je ne les connais pas.

  3. mamadou dit :

    j suis étudiant en géographique . j cherche correspondant interessé par la géographie physique pour échange de données et commentaires

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *