Direction l’Orénoque

Après 3 mois passés en Antarctique et alors que je devais y être également au mois de mars, voilà que mon programme change quelque peu, le climat aussi d’ailleurs…
Je pars en effet du coté des tropiques et plus particulièrement vers le Delta de l’Orénoque au Vénézuéla. Avec un débit de 34 000 m3/s, l’Orénoque est l’un des fleuves ayant le débit le plus important au monde, après l’Amazone et le Congo. Au programme, départ de Fort de France, petit passage par Trinidad et Tobago, puis remontée du fleure Orénoque jusqu’à Puerto Ordaz.
La richesse de la faune de l’Orénoque est considérable ; on y recense environ 1 300 espèces d’oiseaux, 300 de mammifères, 250 de reptiles, 500 d’amphibiens, et je passe les 30 000 espèces de plantes ! C’est aussi l’occasion d’aller à la rencontre des indiens Waraos et des peuplades indigènes des portes de l’Amazonie. Alors à bientôt pour des nouvelles chaudes cette fois-ci…

3 réponses
  1. blanchon dit :

    eh voilà qu’il nous chauffe le chaud après le froid ! histoire de ne pas nous laisser tièdes…

  2. Hmll dit :

    Tres interesants recits.
    Comme a tu fait le trajet entre martinique et le vzla?
    Les aduanes? Etc
    Je suis a tes ordres a caracas.
    Amicalment
    Henrique mendez llamozas

  3. Samuel dit :

    J’ai effectué le ce voyage à bord d’un petit navire de croisière, très belle approche de ce milieu tropical donc !

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ATTENTION : si vous souhaitez pouvoir publier un message, merci de compléter le code anti-spam ci-dessous ! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.