Une vie de saumon

Les nombreuses rivières encore sauvages et intactes du Canada, sont le lieux de prédilection pour la reproduction des saumons. Ces poissons sont dits anadromes vivant le plus souvent en eau de mer, mais se reproduisant en eau douce (grec « ana » qui signifie vers le haut).
Du coté Pacifique du Canada, cinq espèces de saumons peuvent se rencontrer ; le Chum Oncorhynchus keta (ou saumon du Pacifique, saumon kéta ou saumon chien), le Socheye Oncorhynchus nerka (ou saumon rouge, saumon nerka), le Pink Oncorhynchus gorbuscha (ou saumon rose), le Coho Oncorhynchus kisutch (ou saumon coho) et le Chinook Onchorynchus tshawytscha (ou saumon quinat).
Selon les espèces, les saumons passent entre une et sept années dans le Pacifique, avant de retourner dans l’eau douce pour pondre ; en général à l’automne. Ainsi la durée de vie varie de deux ans pour les pink, à huit ans pour certains sockeye et chinook. Une fois la frayère atteinte, la femelle creuse un « nid » dans le gravier du lit de la rivière où elle pond environ 2 500 oeufs, que le mâle viendra fertiliser en déposant sa laitance. Quelques semaines après, les deux individus décèderont. Les oeufs resteront dans le gravier jusqu’au printemps suivant avant d’éclore. Le jeune appelé allevin, restera dans un premier temps dans le gravier où il vivra des nutriments se trouvant dans une sorte de poche sous son corps. Après avoir absorbé ce « sac », l’allevin devra maintenant nager et se nourrir. Certaines espèces (pink et chum notamment) migrent directement vers la mer, alors que les autres restent dans l’eau douce trois ans ou plus. Toutes les espèces de saumons passent un certain temps dans les estuaires pour s’adapter à l’eau salée, ces zones riches en nourriture permettent aux jeunes poissons de grandir rapidement. Une fois qu’ils ont atteint l’océan ils voyagent des miliers de kilomètres avant de retourner vers les zones de frayère. Le temps passé en mer varie selon les espèces ; en général les pink et les coho passent un an dans l’océan, mais les autres espèces y passent deux, trois ou quatre années. Chaque saumon retourne sur son lieu de naissance pour pondre.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ATTENTION : si vous souhaitez pouvoir publier un message, merci de compléter le code anti-spam ci-dessous ! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.