Svalbard, je reviendrai

Palanderbukta au SpitzbergVoilà déjà deux mois que je sillonne l’archipel du Svalbard, mais aujourd’hui c’est la fin.
La fin d’une saison extraordinaire, aux quatre coins de ce Spitzberg magique et envoûtant ! Il est bien évident que je ne peux garder qu’un seul souvenir en tête, mais seulement la somme de plusieurs rendant ainsi l’équation juste insoluble ; le spectacle hallucinant de la falaise d’Alkefjellet et ses milliers de guillemots, la toute petite île de Rossøya point extrême de l’Europe juste avant le pôle, ma première baleine bleue à l’entrée du Horsund, la soixantaine d’ours polaires observés, la mystérieuse île de Kvitøya, la banquise dans le Détroit de Hinlopen ou encore l’enthousiasme et les sourires de toutes ces personnes qui sont venues partager avec nous, notre passion pour le Grand Nord ! Je crois que seule la superbe lumière de Palanderbukta au cours de notre dernière soirée, pouvait ainsi conclure cette saison…

2 réponses
  1. Agnès B. dit :

    Moi aussi, je reviendrai.
    Vers ce Svalbard, cet hôte, qui sût me surprendre et m’émouvoir.
    Loin de me laisser de glace, il me laissa alors, devant ces beautés majestueuses, tout simplement, sans voix…

  2. Michel Wrangler dit :

    Magnifique récit, et les photos sont également très pro, et me donne envi d’avoir froid 🙂

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ATTENTION : si vous souhaitez pouvoir publier un message, merci de compléter le code anti-spam ci-dessous ! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.