Saint Georges, Grenade

Escale aujourd’hui à Saint Georges la capitale de « l’île aux épices » comme est surnommée Grenade. Cette ile se situe au Nord de Tobago et à 200 kilomètres au Nord du Venezuela. Longtemps habitée par une tribu indienne caraïbe, l’île fut baptisée Conception lorsque Christophe Colomb l’aperçut pour la première fois en 1498. Son nom fut plus tard changé en Grenada lorsque les Britanniques se la disputèrent avec les français. Après être restée sous domination française jusqu’en 1762, Grenade passa finalement aux mains anglaises à la signature du Traité de Versailles en 1783.
Cette île a été surnommée « l’île aux épices » pour ses bâtonnets de cannelle, clous de girofle, son curcuma et surtout sa noix de muscade qui orne d’ailleurs le drapeau et fait la «fortune» de l’île jusqu’en 2004, la classant ainsi second exportateur mondial. Mais cette année-là, l’ouragan Ivan ravagea 60% des plantations, il faudra attendre encore quelques années avant que les muscadiers replantés arrivent à maturité.
C’est au fond d’une très jolie baie que se trouve la ville de Saint Georges qui grouille d’activité. Le port intérieur en forme de fer à cheval, est le centre de l’activité marine avec sa multitude de bateaux de pêche et de goélettes multicolores.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ATTENTION : si vous souhaitez pouvoir publier un message, merci de compléter le code anti-spam ci-dessous ! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.