Manchot empereur : nouvelle estimation de la population

La population de manchot empereur en Antarctique est désormais mieux connue, c’est ce que révèle une étude publiée hier se basant sur des images prises par satellite.
Grâce à des photos de très haute définition, l’institut polaire britannique (BAS), le Centre Polaire Géospacial de l’Université du Minnesota, l’institut océanographique de l’Université de Californie et la Division australienne antarctique (AAD), ont ainsi précisé que cette espèce de manchot compte 46 sites de reproduction en hiver, pour une population totale estimée à 238 000 couples. A ce chiffre il faut rajouter les individus non reproducteurs, ce qui donnerait un total de 595 000 adultes, soit 2 fois plus que la précédente étude. La plus grande colonie, située aux abords de l’île Coulman en mer de Ross, compterait 25 298 couples, secondée par celle de la baie de Halley en mer de Weddell avec 22 510 couples.

Ce comptage est inédit, c’est en effet la première fois qu’une espèce est dénombrée depuis l’espace. Cette technique sera au fil du temps améliorée et sans doute transposée à d’autres espèces dans le monde. Elle permettra dans le cas présent, de mieux connaître le manchot empereur et de savoir comment l’animal réagit par rapport aux variations de l’étendue de la banquise et au-delà, d’un éventuel changement du climat.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ATTENTION : si vous souhaitez pouvoir publier un message, merci de compléter le code anti-spam ci-dessous ! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.